BOUGER VERS LA ZIK

VIINCΞ 🎶BOUGER VERS LA ZIK 

Je dois défoncer le Trump qui est en toi ! 
Défoncer le stupid, stupid, Trump, Trump ! (x2) 

Je viens... 
Du Mali, de Gambie, du Nigeria 
Du Pakistan, de Birmanie, du Sri Lanka 
De Syrie, de Libye, du « Triangle Nord » : 
Honduras, Guatemala, Salvador. 

J’dois bouger vers la Zik 
Pas moyen d’être statique 
Ma clique en panique 
Fait grossir les statistiques 
Fait un pied d’nez au néant tragique 
À cavaler, slalomer entre les flics 
À ruser – jusqu’à l’usure – avec l’Espoir 
À franchir les murs, à passer sous les radars 
[bruit de radar] 
Trop tard ! 

L’être humain décide de son sort 
Pas comme ces crétins d’dinosaures 
La Terre nous appartient 
Même si les frontières ne sont pas d’accord 

Là-bas : guerres, gangs, corruption 
Ici : coincé dans les limbes, Calais-Jungle, décrets « anti- » 
D’exils en asiles, finirai-je au paradis ? 
Ou seulement sur la plage, comme le p’tit Alan Kurdi ? 

Millions de « nés-là-bas » 
Voulant sortir de l’impasse 
Les « nés-ici » aboient 
Mais la caravane infinie passe ! 
____ 

[REFRAIN] 
Bouge ! Bouge ! Bouge ! Bouge ! 
La tise-bê [bêtise] veut t’immobiliser ! 
Bouge ! Bouge ! Bouge ! Bouge ! 
Tu fuis sans balise ni valise et 
Survis, pars et trace ta voie ! 
Turquie : pas besoin de visa ! 
Grillages, otage en cage 
Arrache-toi d’là ! 
Yallah ! 

Bouge ! Bouge ! Bouge ! Bouge ! 
La tise-bê veut t’immobiliser ! 
Bouge ! Bouge ! Bouge ! Bouge ! 
Tu fuis sans balises ni valise et 
Survis, pars et trace ta voie ! 
Turquie : pas besoin de visa ! 
Naufrage, sauv’tage, Lampedusa 
L’Europe et faya ! 
___ 

Tous humains migrateurs 
Tous nomades, accueillants ! 
Tous vers le flux, la Zik ! 
Le monde nous attend ! 

Rom, sweet rom ! 
Tous les chemins mèn’nt au pogrom ! 
Rom, rom, rom again rom ! 

Trump : première fois ! Toutou : première fois ! 
Loi « asile-expulsion », et il s’prend pour le roi ?! 
Tu veux la citoyenneté, un emploi ? 
– Envole-toi, ah ! ah ! comme Gassama ! 

Ça fait des blagues sur les kwassa-kwassa 
Ça donne des leçons : « Fais pas ci !... » - C’est quoi, ça !? 
Hey, Manu, tu descends de ton Grand Destin, là ?! 
Ou tu vas t’manger un aller-retour à ton tême-ba [baptême] ! 

REFRAIN (x2) 


__________________ ENGLISH TRANSLATION 

VIINCΞ 🎶TO MOVE TO THE MUSIK 

I have to smash the Trump in you! 
Smash the stupid, stupid, Trump, Trump! (x2) 

I come... 
From Mali, from Gambie, from Nigeria 
From Pakistan, form Burma, from Sri Lanka 
From Syria, from Libya, form « Northern Triangle » 
Honduras, Guatemala, Salvador 

Gotta move to the Musik 
No way to be static 
My panicked posse makes statistics grow 
Sneaks up to the tragic nothingness 
Being on the run, slaloming between the cops 
Tricking up until the wear with the Hope 
Crossing walls, passing under radars... 
[radar noise] 
Too late! 
The human being decides his fate 
Not like those moronic dinosaurs 
The Earth belongs to us 
Even if borders do not agree 
Behind me: wars, gangs, corruption 
Here: I'm stuck in limbo, Calais-Jungle, decrees against... 
From exiles to asylums will I end up in paradise? 
Or only on the beach like the little Alan Kurdi? 
Millions of "born-there" wanting to go over the dead end 
"Born-here" bark, but the infinite caravan passes!... 

____ 

[CHORUS] 
Move! Move! Move! Move! 
The dorkness wants to block you! 
Move! Move! Move! Move! 
You run away without beacon nor suitcase 
And survive! 
Leave and trace your way! 
Turkey: no need for a visa! 
Wire nettings! Hostage in cage! 
Get out of here! 
Yallah ! 

Move! Move! Move! Move! 
The dorkness wants to block you! 
Move! Move! Move! Move! 
You run away without beacon nor suitcase 
And survive! 
Leave and trace your way! 
Turkey: no need for a visa! 
Shipwreck, rescue, Lampedusa 
Europe and faya! 
____ 

All migratory humans! 
All hospitable nomads! 
All towards the flow, the Musik! 
The world is waiting for us! 

Rom, sweet Rom! 
All roads lead to Pogrom! 
Rom, Rom, Rom again, Rom! 

Trump: first time! Doggie: first time! 
"Asylum-expulsion" law, and he thinks he's the King?! 
You want citizenship? A job? 
– Just fly, ah! ah! Like Gassama! 

It makes jokes about kwassa-kwassa! 
It gives lessons: "Do not do this!..." 
What is that !? 
Manu, you come down from your Great Destiny, right now?! 
Or you'll eat a pair of slaps at your baptism, yo! 

CHORUS (x2)

Eternity

Arthur Rimbaud's famous poetry, on Vincent Cespedes' amazing music.

It has been found again. 
What ? – Eternity. 
It is the sea fled away 
With the sun. 

Sentinel soul, 
Let us whisper the confession 
Of the night full of nothingness 
And the day on fire. 

From human approbation, 
From common urges 
You diverge here 
And fly off as you may. 

Since from you alone, 
Satiny embers, 
Duty breathes 
Without anyone saying : at last. 
Here is no hope, 
No orietur. 
Knowledge and fortitude, 
Torture is certain. 

It has been found again. 
What ? – Eternity. 
It is the sea fled away 
With the sun. 

-Original- 

Elle est retrouvée. 
Quoi? – L’Éternité. 
C’est la mer allée 
Avec le soleil. 

Âme sentinelle, 
Murmurons l’aveu 
De la nuit si nulle 
Et du jour en feu. 

Des humains suffrages, 
Des communs élans 
Là tu te dégages 
Et voles selon. 

Puisque de vous seules, 
Braises de satin, 
Le Devoir s’exhale 
Sans qu’on dise: en fin. 

Là pas d’espérance, 
Nul orietur. 
Science avec patience, 
Le supplice est sûr. 

Elle est retrouvée. 
Quoi? – l’Éternité. 
C’est la mer allée 
Avec le soleil.

released September 3, 2017 
Music: Vincent Cespedes 
Poem: Arthur Rimbaud 
Voice: Lily Marcon

Ma femme idéale

MA FEMME IDÉALE

 

Irréelle. Négligée rare. Pas pure. Bien en corps. Peau de fleur dingue. Si grave et si souriante. Miaulante. Débordante de vies. Prête au combat.

Son âge ?

– Entre cent et mille ans. Sans peurs.

Son péché mignon ?

– Tirer sur le Soleil, en marge du bonheur.

Son origine ?

– Gangstérienne et merienne, clitoridienne-électricienne, moitié flore moitié faune, avec un quart de surjasmin et un quart de surchienne.

Son enfance ?

– Un flux continue de valises et de libertés neuves, arrachées au destin. Une navigation d'étoiles hors city triste. La loi des pôles.

Son métier ?

– Grêveuse des grises matières où je m'enlise, étrangeuse d'anges, criminelle de nos lâchetés vagues, puissante, reinetincelante.

Ses parents ?

– Génies de la savane, ils ont donné leur âme pour des brindilles et du feu frais.

Son attente ?

– Celle des épiphanies, niée par les soleils couchants. On y croise des contrôleurs, des bourgs suspendus aux nuages, des personnalités unies et faciles qui n'ont soif que de villas, d'œuvres complètes, de cœurs irremplaçables et de dossiers clos.

Sa présence ?

– Un parfum qui m'ouvre à la joie, foi torrentielle qui m'ouvre au monde.

L'escalier n'a pas de fin. Il nous éloigne toujours davantage du vrai embarquement, et nous flottons, tout gamins, accomplis au dixième de notre valeur, dans des estimations qu'aucun essor ne pourra valider.

Son prénom ?

YSIYA. Your success is your amnesia.

 

Amnésie impériale, toile vibrante où se languissent nos imaginaires, fioriture absolue qui donne une qualité lumineuse au chagrin.

 

Irréelle. Négligée rare. Pas pure. Bien en corps. Peau de fleur dingue. Si grave et si souriante. Miaulante. Débordante de vies. Prête au combat.

 

Vincent Cespedes

Art'n'sex

(Chorus) 
Art and sex, i'm losing control 
Wait a sec, i'm losing control 
Art and sex, i'm losing control 
Wait 
Ah-ah-ah-ah-ah-ah X2 

My guardian angel 
Let's make it deep 
Solve the puzzle 
Do the maths 
Don't freak out 
So you see my 
Dilemma 
Desire 
Gotta go 
Wanna know what I feel ? 
Gotta go 
Let me feel 
The fire 
Gotta  go 
Flee from the day-to-day 
Gotta go 

(Chorus) 

No full-time love 
Maybe I should 
Cheer my-self up 
Say "it's off!" 
Don't freak out 
Don't ever try to bribe me 
Be liar 
Gotta go 
Wanna know what I feel ? 
Gotta go 
Do we reach the fire ? 
Gotta go 
Flee from the day-to-day 
Gotta go 

(Chorus) 

Hey! "Some" seems enough 
Sugar, stat close 
You know the score 
No big deal 
Don't freak out 
So you see my 
Dilemma 
Desire 
Gotta go 
Wanna know what I feel ? 
Gotta go 
Let me feel 
The fire 
Gotta go 
Flee from the day-to-day 
Gotta go 

(Chorus, canon)
credits
released August 14, 2017 
Guitars: Issa Kounta 
Cello: Yae-Jong Lim 
Piano, orchestration, video: Vincent Cespedes 
Sound recording: Anh-Ninh Garret, Studios AK, Paris
Vos feedbacks